NOS COUPS DE COEUR

 

APPORT DE 46 KG DE SPIRULINE EN HAÏTI À TORBECK

Du 28 juin au 8 juillet 2017, Chantal DENGIS a convoyé 46 Kg de spiruline en provenance du Burkina Faso vers Torbeck en Haïti.

Une formidable aventure que je vous invite à découvrir.

 

A la suite de l'ouragan Matthew le 3 octobre 2016 qui a dévasté toute la partie occidentale de l'!le, Édouard Constant responsable du CRESH (Centre de RÉconfort du Sud Haïti)  a lancé un appel au secours à Technap fin décembre 2016, car les enfants dont il a la charge n'avaient plus suffisament à manger. Ce centre dont Technap s'occupe depuis 2014 accueille aujourd’hui

132 fillettes et jeunes filles (de 5 à 14 ans)63 petits garçons (de 4 à 14 ans)23 « bébés » (de la naissance à 3 ans) et une veuve.

Face à cettedemande, Technap a lancé une vaste opération de collecte de fonds dans le but d'acheter un cinquantaine de Kg de spiruline à Nayalgué au Burkina Faso et de les acheminer au CRESH en les confiant à une accompagnatrice chargée d'effectuer un minimum d'éducation nutritionelle. C'est ce qu'a magnifiquement réalisé Chantal DENGIS

 

 

 

 

Ce convoyage de 50 Kg de spiruline est une première pour Technap. Cette expérience montre qu'il est possible dans l'avenir de procurer de la spiruline aux enfants dénutris sans qu'il y ait necessairement besoin de s'appuyer sur une production locale de spiruline.

 

 

      Compte rendu de Chantal DENGIS à l'issue de sa mission de 10 jours du 28 juin au 8 juillet 2017

 

ASPECTS DU CAMPEMENT du CRESH

 

Photo 1 : Poupa, le plus jeune hôte du CRESH… Photo 2 …et sa doyenne 

 

Concernant les infrastructures du CRESH outre des habitations des filles (containers aménagés auxquels s’est ajouté un bâtiment en « dur »), une école (kindergarden et classes « élémentaires »), un centre de santé communautaire, une bibliothèque, une salle polyvalente, un bureau administratif, un petit magasin d’alimentation générale et un appartement pour l’accueil des visiteurs.

La cantine a quant à elle été détruite par le passage de l’ouragan Mathiews en octobre 2016.

 

 

                                                     Photo 3 : jeune fille dans sa chambre.          Photo 4 : village des petits garçons

 

 

Mission

 Objectifs

 

L’objectif de la mission était double :

 

  1. Acheminer et distribuer au centre les 46 Kgs de spiruline en poudre (conditionnement en flacons de 150g) produite dans l'UPS de Nayalgué au Burkina Faso et achetées grâce à la contribution de « généreux donateurs » en France
  2. Sensibiliser à sa consommation d’une part les « mamans » responsables des enfants et notamment de la préparation de leurs repas, d’autre part les responsables de santé (médecins, infirmières et pharmaciennes) travaillant au Centre communautaire

 

 Sensibilisation à la spiruline

 

      Auprès des « mamans »

Après une présentation générale de la part d’Edouard Constant, une 1ère séance de sensibilisation fut organisée à l’intention des « mamans » des petites filles et des « petits garçons ». S’ensuivra une seconde au village des « bébés ».

Elles portèrent d’une part sur les grands principes d’une alimentation équilibrée, les risques endémiques de malnutrition et sa prévention, et l’utilisation de la spiruline en tant que complément nutritionnel.

Un précieux outil didactique nous fut fourni par le « Guide du formateur, Spiruline et Santé », fruit d’une collaboration entre Entrepreneurs du monde et Technap, et la projection du court métrage commémorant le 10ème anniversaire d’une ferme au Togo.

Si les « mamans » n’avaient jamais entendu parler de la spiruline, elles avaient par contre bien intégré les principes d’une alimentation équilibrée.

Les enfants pris en charge par le CRESH jouissent d’une bonne santé, et les ravages occasionnés aux cultures par le passage de l’ouragan Matthiew, n’ont pas ou peu eu de réelles répercussions sur leur alimentation, dans la mesure où des aides reçues de la FAO et de diverses fondations partenaires ont permis au Centre de faire face aux pénuries.

L’accent fut donc principalement porté sur les activités « fonctionnelles » (fortifiantes, anti- oxydantes et immunostimulantes) de la spiruline, ainsi que sur sa haute teneur en nutriments indispensables dans le contexte d’une alimentation généralement peu diversifiée.

 

… du personnel de santé

 

Les deux médecins et l’infirmière travaillant au Centre de Santé communautaire ont manifesté un réel intérêt à la présentation. Ouvert à l’ensemble de la communauté locale, le Centre de Santé reçoit de nombreuses personnes (adultes et enfants) présentant entre autres des cas d’anémie, de diabète et/ou d’hypertension.

Des flacons de spiruline ont bien sûr été mis à la disposition du Centre pour être prescrits aux patients

 

... Du côté des cuisines

 

Il s’agissait ensuite d’ « opérer » en cuisine avec les « mamans » pour une mise « en plats » de la spiruline, conjuguées aux recettes traditionnelles.

 

 

Photos 5 et 6 : En cuisine chez les petits garçons…au menu,

riz sauce tomate, poisson…et spiruline

 

     Photos 7 et 8 : bouillon delégumes, igname et « boy » chez les « bébés »….          Photo 9 : …et chez les filles, riz aux pois et sauce tomate…

 

                        

Le fort pouvoir colorant de la spiruline en poudre ne déconcerta en rien les « bébés », - qui absorbèrent même sans problème leur biberon de lait spiruliné au petit déjeuner -, ni les petits garçons auxquels on vanta le pouvoir fortifiant de la « poudre verte ».

 

 

Photos 10 et 11 : à table sous la paillotte, ou par terre chez les « bébés »…

Photo 11 : … à l’intérieur des chambres chez les petits garçons

 

Plus réticentes par contre furent certaines des jeunes adolescentes, - quelques unes refusant d’y goûter, d’autres juste du bout des lèvres -. Pas question de contraindre, bien sûr, le temps de la      « familiarisation » et l’exemple des plus jeunes réussiront probablement à les tenter…

 

Perspectives

 

Avant mon départ, Edouard Constant a pris soin de désigner les « mamans » responsables du suivi des « cures » (un calendrier de 3 semaines chaque 3 mois, à raison d’une cuillérée à café/enfant a été établi) jusqu’à épuisement du stock.

Edouard aimerait bien voir un jour le Centre se doter de bassins de culture de spiruline. Rappelons que la mission de 2014 avait fait état de ressources en eau disponible (2 forages existant déjà) et de l’intérêt qu’il y aurait à pouvoir distribuer directement la spiruline fraîche aux enfants, dispensant, en tout cas dans un 1er temps, de l’installation de séchoirs.

Gageons que ces vœux se voient un jour réalisés !

 

Remerciements

 

Tous mes remerciements vont bien sûr d’abord à l’équipe de Technap qui n’a pas hésité en me confiant cette belle mission.

Et puis très chaleureusement à Edouard et Djerline Constant et leur bien sympathique grande famille qui m’ont accueillie chez eux avec générosité, m’y gâtant tout en m’y faisant sentir comme à la maison

Enfin à toutes les personnes rencontrées travaillant ou collaborant au CRESH, tout spécialement aux « mamans » qui m’ont réservé accueil bienveillant et intérêt, aux « bébés »,

petits garçons et filles qui tout spontanément m’ont ouvert leurs bras et dont je n’oublierai pas tous les moments de jeux et de douceur partagés.

 

Photo 12 : « bébés » sur leurs vases

 

Suivez nous sur

     

Maison des associations
2bis, place de Tourraine
78000 Versailles

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Abonnez-vous à la Lettre de TechnAp