PARTAGEZ SUR

REALISATIONS

Les cantines scolaires - Burkina Faso

 TECHNAP - Cantines - enfants

Cantines à la Spiruline

L’équilibre alimentaire est primordial pour la bonne croissance physique et intellectuelle des enfants en âge scolaire. Pour cette raison, dès 2008, TechnAp et son partenaire OCADES-CARITAS de KOUDOUGOU au Burkina Faso ont mis progressivement en place des cantines scolaires avec apport de spiruline.

1 – Le contexte.

Le Burkina Faso est le premier pays d’Afrique de l’Ouest à avoir placé la production de la spiruline dans ses priorités pour lutter contre la malnutrition. Celle-ci frappe une grande partie de sa population et principalement les enfants.

Devant la déperdition dramatique de potentiel d’intelligence que représentent, au niveau national, l’échec scolaire, l’abandon précoce de scolarité ainsi que le faible taux de scolarisation des enfants du fait de la faim et de la malnutrition, le gouvernement soutenu par le P.A.M (Programme Alimentaire Mondial) préconise la création de cantines scolaires dites "endogènes", c'est-à-dire organisées par les parents d’élèves.

2 – Actions préliminaires.

 TECHNAP - Cantines - Repas à la spiruline

  • Une première expérience de distribution de spiruline a été conduite par TechnAp en avril mai 2008 dans 5 écoles primaires, sur 500 élèves, pour le compte de l’OCADES/Caritas de Koudougou, avec la participation active de l’inspection de l’Enseignement de base, des enseignants et des parents d’élèves. Tous les enfants ont ainsi reçu chaque jour à l’école 5 grammes de spiruline sèche. L’opération a fait ressortir l’acceptabilité de la spiruline par les enfants dès lors qu’elle accompagnait un repas.
  • TechnAp a souhaité aller plus loin en finançant sur ses fonds propres un projet pilote de cantine scolaire pour deux classes de l’école primaire Nayalgué A pour la durée de l’année scolaire 2008/09. Les 103 élèves du niveau CP y ont reçu ainsi un repas de midi  enrichi de spiruline. Les partenaires locaux ont été, l’Association des Parents d’élèves (APE) de l’école et, la direction de l’école en liaison avec  l’inspecteur local d’académie.

3 – Les  cantines scolaires avec spiruline.

 TECHNAP - Cantines- Partenaire Ocades

Avec le soutien financier de la Fondation LEMARCHAND Pour l’équilibre entre les hommes et la terre, TechnAp a pu mettre en place avecl’OCADES/Caritas du diocèse et l’inspection académique de Koudougou l’extension du projet pilote à tous les élèves des écoles primaires NAYALGUÉ A et B :

  • 2009/2010 : 700 enfants
  • 2010/2011 : 742 enfants.

 

 

Le projet avait pour objectifs :

  • La lutte contre la faim et la malnutrition chez des enfants qui ne reçoivent le plus souvent qu’un seul repas par jour, le soir au retour de l’école.

La fourniture aux élèves d’un repas à l’école doit permettre d’apporter :

  • une amélioration de leur santé se traduisant de façon contrôlable par un développement physique plus régulier ; une réduction de l’anémie, fréquente chez les enfants malnutris et de diverses autres manifestations physiques de la malnutrition ;
  •  une meilleure valorisation de l’enseignement reçu du fait tant de la réduction de l’absentéisme que de l’amélioration des facultés d’attention au long de la journée de classe.

L‘amélioration des résultats scolaires par un meilleur équilibre de l’alimentation distribuée :

L’apport complémentaire de spiruline doit se traduire par une amélioration des résultats scolaires du fait de la stimulation des capacités intellectuelles.

  • La sensibilisation des autorités et de la population à l’intérêt de la consommation de la spiruline pour le développement des enfants.

 TECHNAP - Cantines enfantsTous les enfants recevaient un repas de midi préparé par les parents, complémenté pour la moitié d’entre eux, alternativement d’un trimestre à l’autre, d’un apport d’environ 5 grammes de spiruline.

 TECHNAP - Cantines - enfants

A noter qu’au titre de la sensibilisation des élèves à la l’hygiène sanitaire, ils devaient se laver les mains préalablement au repas sous le contrôle d’un enseignant.

Outre la préparation des repas, les parents ont assuré la fourniture des aliments de base : maïs, sorgho, riz et haricots pendant le second trimestre de chaque année scolaire.

Les enseignants, le pédiatre de l’hôpital de Koudougou et l’infirmier major du secteur avaient la charge du suivi médical des enfants, du suivi de leur évolution corporelle (taille et poids) et du suivi de l’évolution des résultats scolaires (notes, absentéisme, attention).

TechnAp et l’OCADES/Caritas se partageaient la coordination des activités et de la gestion du projet ainsi que l’animation sur le terrain assurée par une employée spécialement recrutée.

Le projet se rattachait ainsi à la thématique de l’accès aux services de base, en l’occurrence la promotion de l’école par la cantine scolaire, au travers des mécanismes de solidarité sociale intergénérationnelle: fonctionnement assuré par les enseignants et les parents avec l’appui des membres actifs de l’APE.

4 – Les résultats.

Les enseignants et les parents ont exprimé leur grande satisfaction du fonctionnement des cantines qui ont permis à leurs enfants de recevoir un repas de midi équilibré. Ils avaient noté une amélioration des comportements tant en classe qu’à la maison. Cependant, du fait du manque de fiabilité des notes et mesures corporelles des enfants, l’analyse statistique des données relevées n’a pas vraiment permis d’évaluer scientifiquement l’impact de la consommation régulière de spiruline sur les enfants d’âge scolaire  

 TECHNAP - Cantines - Enfants sous l'arbre

Quoiqu’il en soit, plusieurs centaines d’enfants ont pu bénéficier d’un repas de midi, à l’école pendant plusieurs années, avec complément de spiruline. Les bénéfices sur leur développement corporel et intellectuel ont été reconnus par les enseignants et les parents.

La pérennisation des cantines avait été envisagée avec aménagement de terres appartenant aux écoles en vue d’une production maraichère par les parents. La consommation d’une partie des produits et la commercialisation des autres auraient contribué de façon significative au fonctionnement des cantines. Malheureusement cela n’a  pu se faire. Peut-être pourrons-nous un jour reprendre une idée de ce type ?

 

Suivez nous sur

     

Maison des associations
2bis, place de Tourraine
78000 Versailles

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Abonnez-vous à la Lettre de TechnAp