NOS COUPS DE COEUR

 

Notre système immunitaire a pour fonction principale de détruire les parasites, les bactéries, les champignons ou encore les virus. Il permet également d’éradiquer les cellules produites par les tumeurs.
Une cure de spiruline permet de vivre mieux. En effet, cette micro-algue bleu verte est un stimulant de nos défenses immunitaires, grâce à au moins trois de ses composants majeurs.

 

 

Grands stimulants immunitaires : Pigment, antioxydant et acide gras essentiel (oméga 6)

En effet, la présence de pigments dans la spiruline, notamment de la phycocyanine favoriserait la production de macrophages, leucocytes et lymphocytes qui sont des acteurs majeurs de la défense de l’organisme face aux agressions qu’il subit régulièrement.

De plus, la spiruline contient un des plus puissants antioxydants connus, le SOD, une enzyme appelée superoxyde dismutase qui est utilisée contre les maladies virales. D’autres antioxydants sont également présents en quantité notable comme la vitamine E, la provitamine A. Ces antioxydants nous protègent aussi contre les radicaux libres, molécules dont l’organisme doit se débarrasser car elles entrainent un vieillissement prématuré de nos cellules.

Et enfin, dans la spiruline, est présent un acide gras essentiel (oméga 6) sous la forme d’acide gamma linolénique. Ce GLA est le précurseur des prostaglandines impliquées dans les phénomènes d’inflammation. Il est de plus difficile à trouver directement dans l’alimentation.

Commencer une cure de spiruline 

Pour une cure hivernale, il est nécessaire de consommer la spiruline de manière progressive : ½ cuillère à café soit 3g/jour pendant une semaine puis 1 cuillère entière soit 5g/j, le temps que l’intestin s’habitue, le reste du mois.

Il est préférable de prendre la spiruline le matin ou le midi car elle possède un effet stimulant. On trouve dans le commerce de la spiruline sous différentes formes : comprimés, paillette, poudre. En paillette, elle peut être diluée dans un verre d’eau ou de jus de fruits ou encore saupoudrée sur des crudités. Elle ne doit pas être chauffée à plus de 40 °C.

 

Suivez nous sur

     

Maison des associations
2bis, place de Tourraine
78000 Versailles

Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Abonnez-vous à la Lettre de TechnAp